L’étiopathie

L’étiopathie est une thérapie manuelle non médicamenteuse qui traite la cause de vos douleurs.

Mais bien plus qu’une simple thérapie manuelle, l’étiopathie est avant tout une recherche fondamentale de la cause de la pathologie. Elle découle du reboutement, méthode de traitement dite de « chirurgie non instrumentale » qui traite de manière empirique. Christian Trédaniel a créé l’étiopathie en 1963. Il a conservé les techniques manuelles utilisées par les rebouteux, mais a apporté bien plus sur le plan théorique.
Les avancées de l’anatomie et de la physiologie notamment, ont permis d’établir des liens entre la douleur et l’origine de la douleur. En effet, avec un raisonnement systémique bien établi, il est aisé d’apercevoir le lien, plus ou moins direct, entre une douleur et ses possibles causes.

La force de l’étiopathie réside dans « Les principes fondamentaux de la médecine étiopathique », ouvrage écrit par son fondateur. Ils décrivent, entres autres, le raisonnement cartésien de cette médecine causale : « Tout effet a une cause et, prises dans des conditions semblables, des causes semblables produisent des effets semblables ».
Ces méthodes de raisonnement s’appliquent parfaitement au corps humain comme à d’autres sciences.

L’étiopathie consiste à établir le lien causal de la pathologie avec son origine, en supprimant la cause on supprime les symptômes puisque les symptômes découlent de la cause. C’est cette logique qui caractérise l’étiopathie.

« Tout effet a une cause et, prises dans des conditions semblables, des causes semblables produisent des effets semblables ».

Pourquoi consulter ? / Que soigne l’étiopathie ?

  • Entorses (articulations : cheville, genou, poignet, coude, etc.)
  • Douleurs et raideurs articulaires diverses (épaule, dos, nuque, etc.)
  • Tendinites, bursites, capsulites (PSH, épicondylite, épitrochléite, tendinite de De Quervain, tendinite du moyen fessier, syndrome de l’essuie-glace, tendinite de la patte d’oie, tendinite d’Achille, etc.)
  • Douleurs cervicales, dorsales, costales et lombaires (torticolis, douleurs entre les omoplates, douleurs intercostales, lumbago, etc.)
  • Névralgies (sciatique, cruralgie, névralgie cervico-brachiale, névralgie intercostale, canal carpien, Arnoldite, etc.)
  • Dermatomes et Zonas
  • Maux de têtes et vertiges (migraine ophtalmique, autres migraines, céphalées)
  • Troubles ORL (rhinite chronique, rhino-pharyngite, sinusite, otite, maux de gorge, angine, etc.)
  • Troubles respiratoires (trachéite, bronchite, oppression thoracique, etc.)
  • Troubles digestifs (reflux gastro-œsophagien, hernie hiatale, syndrome du côlon irritable, constipation, ballonnements, diarrhées, inconfort digestif, spasmes, ptose, etc.)
  • Troubles urinaires (cystite à répétition, ptose vésicale, inconfort, lourdeur)
  • Troubles gynécologiques (règles douloureuses, aménorrhée, dysménorrhée, infections à répétition, bouffées de chaleur, infertilité, douleurs aux rapports, etc.)

L’étiopathie s’adresse à tout le monde, du nourrisson à la personne âgée en passant par les sportifs, les enfants ou encore les femmes enceintes.

Chez les sportifs on peut retrouver plus particulièrement des tennis elbow (ou golf elbow), syndromes de l’essuie-glace (bandelette de Maissiat ou ilio-tibiale), tendinites du moyen fessier, etc. Et chez le nourrisson, des régurgitations, coliques, troubles ORL…

En cas d’interrogations, n’hésitez pas à contacter votre étiopathe.